Bonjour les ami-e-s !

Je viens de regarder le 20 heures de TF1. Eh oui. Mais rassurez-vous: ailleurs que sur la chaîne en béton, des grands journaux modérés, y compris dans certains milieux de la gauche décomplexée, titrent aussi la même chose...

Reportage sur les arrêts maladie injustifiés. Manque à gagner énorme pour la Sécurité sociale : c'est dit en millions d'euros. Évidemment c'est impressionnant.

Je me garderai bien de juger du bien-fondé ou non de ces arrêts maladie. Mais, bien sûr, le français moyen a beaucoup plus de chances d'être témoin d'une fraude aux Indemnités Journalières ou aux allocations chômage que d'une fraude à la T.V.A., à l'impôt sociétés ou aux cotisations sociales patronales. D'où, peut-être, l'effet amplificateur de l'information de TF1, délivrée sans aucun élément de comparaison...

En revanche, je suis allé faire un tour sur le site de la Délégation Nationale à la lutte contre la fraude (Ministère des Finances). Voici les estimations, toutes fraudes confondues :

  • Fraude aux Indemnités journalières de Sécurité sociale : 7,3 millions d’euros (2010)
  • Fraude aux allocations chômage : 76,3 millions d’euros (2008)
  • Fraude aux prestations sociales familiales : 808 millions d’euros (fourchette haute, 2008)
  • Fraude à l’impôt sur les sociétés : 4,6 milliards d’euros (2001)
  • Fraude à la TVA : 7 milliards d’euros (fourchette basse, 2008)
  • Fraude aux cotisations sociales (travail illégal) : 11,7 milliards d’euros (fourchette basse, 2009)

Voir les chiffres sur le site du ministère des Finances

Ou sur le site de l’Expansion (pour le chômage).

Étonnant, non ?