Ce soir au journal télévisé de France 2 : « Plutôt que de (les) laisser faire deux heures de voiture entre Tunis et Tabarka », dixit la Ministre, l’homme d’affaires Aziz Miled, ami de la famille de Michèle Alliot-Marie, lui propose de l’emmener dans son jet privé pour rejoindre l’hôtel qui lui appartient et dans lequel justement la Ministre et son compagnon vont séjourner entre Noël et le jour de l’an.



C’est bien. Elle réduit son empreinte écologique. C’est vrai que, quand on peut, il vaut mieux favoriser le co-avionnage. Par ailleurs, la Ministre semble ne plus se souvenir à qui ont été facturées les nuits d'hôtel. Avec un peu de chance, s'il n'y a pas eu facture, il n'y aura même pas eu de gaspillage de papier.