Lu dans le rapport thématique de la Cour des comptes, juin 2008: "La mise en oeuvre du plan cancer", page 71 :

"L’absence d’un système de surveillance des cancers professionnels"

"Une origine professionnelle est suspectée dans 4 à 8,5 % des cas de cancer, soit entre 11 000 et 23 000 nouveaux cas par an. De 2,3 à 5 millions de salariés, selon les sources, seraient exposés en France à des agents cancérogènes. Plus des deux tiers sont des ouvriers ; le taux de mortalité par cancer est dix fois plus élevé chez ces derniers et chez les employés que chez les cadres et dans les professions libérales, toutes causes confondues."

Faudrait balancer les ouvriers dans le trou de la Sécu...