Lu dans "Croissance et inégalités L’évolution de la pauvreté et des revenus ces 20 dernières années : nouvelles données", Editions OCDE, octobre 2008, page 1 du résumé :

" Le fossé entre les riches et les pauvres s’est creusé dans la plupart des pays de l’OCDE ces deux dernières décennies. Davantage d’individus risquent donc d’être marginalisés dans une économie mondiale en constante mutation. Mais la tendance à plus d’inégalités n’est pas inévitable : les gouvernements peuvent réduire la fracture en prenant des mesures efficaces qui, très souvent, ne nécessiteront pas d’alourdir les dépenses sociales."

On peut rectifier le tir, c'est l'OCDE qui le dit, c'est pas Marie-Georges Buffet...