Lu dans le résumé du rapport du CAE : "Le partage des fruits de la croissance en France", Rapport de Gilbert Cette, Jacques Delpla et Arnaud Sylvain, dans "Analyses économiques", Conseil d'Analyse Économique (CAE), N° 4/2009, juillet 2009, page 3 :

" ... les auteurs voient dans la fiscalité directe et dans certains dispositifs de fiscalité indirecte les outils les plus appropriés pour opérer les transferts redistributifs motivés par des considérations de justice sociale. . Il reste néanmoins à définir l’ampleur souhaitable de la redistribution, c’est-à-dire celle permettant de concilier justice sociale et efficacité économique. Dans ce domaine, il revient aux pouvoirs publics : • d’afficher clairement leurs préférences ; • de réaliser et rendre public un bilan annuel sur les inégalités et leur évolution en France ; • d’intégrer à ce bilan des éléments de comparaison internationale."

Quelle idée saugrenue : il faudrait que les pouvoirs publics fassent des choix et prennent des décisions !!!